De nos jours, des entreprises s'accaparent des zones maritimes proches des littoraux. En quoi cet accaparement est-il dangereux pour l'environnement et pour les populations locales ?

 

Définition de l 'accaparement : Prendre quelque chose entièrement pour soi, au détriment des autres.

 

Exemple :L’Initiative du Triangle de Corail (ITC) à Catalagan, Philippines.

 

Bato_Fishermen

Les Philippines sont des îles qui se situent au Sud-Est de la Chine dans l'Océan Pacifique. Catalagan est une petite ville au Nord-Ouest des Philippines vivant de la pêche. Elle fait partie d'une ZPM (Zone de protection Marine), comprenant L'Indonésie, la Malaisie, la Papouasie Nouvelle-Guinée, les îles Salomon et le Timor-Leste. On les surnomme « l'Amazonie des Mers », en raison de sa riche biodiversité marine et de ses 120 millions de pêcheurs. En 2012, le Fond Mondial pour la Nature, le gouvernement local de Catalagan ainsi que le mouvement Conservation International ont conclu un accord visant à créer 4 nouvelles ZPM (environ 135 hectares). Cependant, lors des prises de décisions, les pêcheurs locaux n'ont pas été invités. Ils n'ont donc pas pu donner leurs avis. Cela nous montre que les décisions sont prises par le haut et sont faites dans un but purement environnemental. De ce fait, les pêcheurs commerciaux sont avantagés car ils peuvent pêcher dans de nombreuses zones ce qui augmente leur production et développe l'économie de la région. Mais, le pilier social est négligé. En effet, les pêcheurs locaux ont de moins en moins de zones de pêches accessibles car ils n'ont pas les moyens de pouvoir se déplacer loin des côtes qui sont déjà exploitées.

 

Alix et Théo (Seconde MPS Développement durable)