En février 2017, en quelques jours, une centaine de dauphins morts est récupérée sur les plages de la côte atlantique française.  2017 semble être une des années record pour ces échouages. Pourquoi, en France et ailleurs, récupère-t-on de plus en plus de mammifères marins morts sur les plages, en hiver en particulier ?

Pink_Dolphin

Les tempêtes ramènent les corps des dauphins sur les plages, mais elles ne les tuent pas. La principale raison de leur mort semble venir des techniques de pêche utilisées pour accroître la productivité des chaluts. Par exemple, deux bateaux avancent en parallèle avec un filet tendu entre eux, blessant irrémédiablement des dauphins, tout en pêchant les poissons (bars ou thons notamment) que nous consommons de plus en plus. Ou, plus au nord, des bateaux assurant la congélation "aspirent" tout ce qui vit, pour rejeter ensuite des espèces comme les dauphins. Mais ces derniers ne survivent pas tous  à leurs trop graves blessures après pareil traitement.

Outre la pêche industrielle, les autres suspects sont la pollution chimique des océans, mais aussi leur pollution par de nombreuses ondes, sonores et autres, qui peuvent faire souffrir et désorienter dauphins ou baleines.

 

Pour en savoir plus :

* Dans la presse :

Article paru dans Libération le 7 avril 2017 :

Sur la côte Atlantique, les dépouilles de dauphins s'échouent en masse

C'est une véritable hécatombe, comme la côte Atlantique n'en avait pas connu depuis 1997. Ce début d'année, et en particulier ces deux derniers mois, a vu un nombre record de cadavres de dauphins communs, delphinus delphis pour les latinistes, découverts sur les plages landaises, girondines, charentaises et vendéennes.

http://www.liberation.fr

* En vidéo:

 

Sur le site de l'observatoire Pelagis, des explications plus détaillées et deux reportages télévisés sur les échouages de dauphins :

 

Observatoire PELAGIS - UMS 3462

Depuis le 3 février, près de 190 cétacés échoués ont été recensés sur la côte atlantique et le phénomène se poursuit toujours. L'Observatoire PELAGIS et les correspondants du Réseau National Echouages (RNE) enregistrent un signalement élevé dauphins échoués morts sur la côte atlantique et principalement sur les départements de la Vendée et de la Charente-Maritime.

http://www.observatoire-pelagis.cnrs.fr


* Sur la contamination chimique des dauphins :

Site du groupe d'étude des cétacés du Cotentin ( Normandie)

Des outils pour mieux comprendre la contamination chimique en mer de la Manche

Il y a trois ans, le GECC débutait, avec le soutien de l'Agence de l'Eau Seine-Normandie, une étude pour évaluer la contamination chimique dans la population des grands dauphins de la mer de la Manche. Aujourd'hui, ces travaux achevés, que savons-nous exactement du taux de pollution de ces animaux ?

http://gecc-normandie.org

 

 Enfin, si vous allez en vacances sur le littoral et trouvez un dauphin mort, ou une tortue marine morte, il est utile de le signaler en ligne à l'observatoire Pelagis pour ses recherches :

L'observatoire Pelagis dépend du CNRS et de l'Université de La Rochelle.