L'accaparement des terres désigne l'acquisition controversée de grandes étendues de terres agricoles auprès des pays en développement, par des entreprises transnationales et gouvernementales.

 

Nous avons pris l’exemple d’une entreprise d’huile de palme en République Démocratique du Congo qui est soutenue par l’aide au développement et qui est confrontée à des conflits fonciers et des opérations financières suspectes.

Des fonds de développement européens et américains financent actuellement l’entreprise d’huile de palme Feronia Inc, malgré des conflits portant sur les terres et les conditions de travail sur ses plantations.

Des informations récentes posent des questions sur la façon dont l’entreprise agro-alimentaire (d’origine canadienne) a utilisé des millions de dollars versés en impôts par les contribuables*, à destination de l’aide internationale. Cela nous laisse penser qu’il y a eu détournement de fonds à travers des entreprises connectées à un haut responsable politique congolais.



 

Type

Publique

Industries

Agriculture, Agrobusiness

Fondée

1911

Lieu

32 Allée Verte, Mbinza Ma Campagne, Kinshasa République Démocratique Du Congo.

Personnes importante de l’industrie

Ravi Sood ( Chairman ), Xavier de Carnière (P-DG)

Production

Haricots, riz, huile d’oléagineux, grains, huile de palme

Site web

http://www.feronia.com

 

Planation Congo



 

Un membre de communauté dans le district d’exploitation de Feronia à Lokutu est surpris de trouver une borne jamais vue posée sans consentement préalable des communautés affectées (Photo : Oskar Epelde)

 

(IFD) publiques est censée servir à réduire la pauvreté. Cependant, les conditions de vie des communautés dans les concessions des plantations de palmiers à huile de Feronia restent épouvantables. L'entreprise occupe des terres qui sont essentielles aux moyens de subsistance des populations locales alors qu'elle ne leur fournit ni des salaires décents ni des services de base.

Elisa ( seconde MPS développement durable)